Printemps

Intense défilé de floraison

Perdre la raison au son des parfums

lilas, magnolias, Mimosas

Des fleurs en bourgeons, bouquets insondables de plantations

Le jargon des jardiniers fleuri près des tonnelles

J’attends impatient que les étranges couleurs de l’arc en ciel se soulagent

Cette clé de voute de l’au-delà

Porte d’entrée à des printemps immuables.

Lire la suite Printemps

Échéance

Soulever les échéances
Et lécher les anses de ton parfum
Parcourir un à un les reflets intenses de tes méandres
Absorber une à une tes paroles
Flots d’apartés et de volupté suggérée
Déferlante de sensualité dans nos regards appuyés.

Se baigner aux confins de tes sens
Aiguiser ta pensée, formuler des requêtes impossibles
Et attendre patiemment que les temps changent
Que nos échanges s’étonnent d’avoir attendu si longtemps
Que nos mains équivoques symptômes
S’enlacent au-dessus des nappes
Que l’implicite devienne explicite
Que nous exposions nos désirs sur les tables basses, les tabourets, les canapés ou les lits à baldaquin
Que nous explosions d’irréel, et de soupirs
Que nos caresses défient le temps
Que le plaisir soit une ode permanente à tes concaves
Que nos cris de tendresse sauvage ravagent l’orage
Dépassent le montant du ciel et aillent se poser près de l’univers.

J’ai dénoué quelques arcanes
Relevé d’anciennes prémisses
Pour incarner l’exigence même
Celle qui te fait rêver la vie
Cette simple symphonie passagère.

Profiter de tes mains
Me parsemer de tes caresses
Vivre l’oracle.

 

 

 

Lire la suite Échéance

Lacs

Lacs,
Ces doctes étendues d’eau
au parcours souterrain et minéral
nous enseignent la profondeur de l’esprit
le doute de l’abîme, la folle notion de pesanteur

Avec l’aide des entrailles de la terre et du ciel
Des lacis hydrauliques ont irradié
la surface terrestre de vasques bleues
immenses territoires insondables

Ce sont des cosmos liquides
des parodies d’océans
nichés dans le profond des vallées
creusées par le temps ou bouchées par l’homme

Une envie traversière
de long en large ou de haut en bas
peu importe la figure imposée est identique
ce sont des mers cloisonnées par des parois naturelles
ou une déclivité de la géomorphologie

Le lacs possèdent leurs limites géographiques
imposées par la nature ou Sapiens.
les regards souvent rebondissent
sur l’autre rive et reviennent inlassablement
de ces contours plus ou moins lointains

le scintillement des eaux sous les rayons du soleil, de la lune ou des éclairs passager
renvoie à la multitude, à l’infini
mais plus certainement à la finitude
à la platitude forcée d’un lac
même si celui-ci est en altitude

 

 

Lire la suite Lacs

Aphorismes au bord du lac

1- Les lacs naturels possèdent des âmes, celles des poissons et des algues tutélaires

Les lacs artificiels possèdent des âmes, celles de villages noyés pour la déesse Hydroélectricité.

2- Lacs :  doctes étendues d’eau au parcours souterrain et minéral
qui  enseignent la profondeur de l’esprit le doute de l’abîme, la folle notion de pesanteur

3- Lac : étendue d’eau par nature naturelle

4- Lac : étendue d’eau par contrainte humaine

5- Lac : la définition même de l’horizontalité

5bis- Lac : la définition même de l’horizontalité à la surface d’une sphère

6- Lac : surface dont une face au moins n’est pas hermétique, celle en contact avec l’air

7- Lac : enfin l’homme peut se mesurer à la tridimensionnalité (longueur, largeur, profondeur)

8- Lac : l’homme gagnerait en humilité en s’y baignant plus souvent nu loin des berges

9- Lac : l’homme gagnerait en profondeur d’esprit en les contemplant

10- Lac : propice aux activités nautiques ou intellectuelles, les deux n’étant pas incompatible mais rares

11- Lac : rarement possible d’y contempler son reflet

12- Lac : rarement possible d’y jouer les narcisses

13- lac : étendue d’eau possédant un nombre incalculable de vertues

14- Lac : seul le lac miroir ose le reflet

15-Lac :certains parlent d’amour en pensant aux lacs

16- Lacq : ancienne usine pétrochimique Elf, devenue Total dans les Pyrénées.

17-Lac : ne prend jamais feu

18- Lac : a pu être synonyme de pêche miraculeuse

19- Lac : un seul lac au monde a vu un homme lui marcher dessus alors qu’il n’était pas gelé.

20- Lac : autrement dit, qui ne se laisse pas marcher dessus

 

Lire la suite Aphorismes au bord du lac